Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2007

DROIT A L’INCOMPETENCE

Dans le cadre d’une réelle démarche citoyenne, et au nom du peuple français qui s’est battu pour promouvoir les idéaux de liberté, égalité et fraternité,

Dans le cadre de la lutte contre les discriminations, et au nom des travailleurs qui se sont battus pour lutter contre celles-ci, qu’elles concernent aussi bien l’âge, les convictions religieuses, politiques que syndicales, les préférences sexuelles, les handicaps, la diversité des noms patronymiques…

Dans le cadre de l’égalité des sexes et au nom de tous les hommes scandalisés par l'inadmissible différence de membre de Rocco SIFFREDDI,

Nous revendiquons le DROIT A L’INCOMPETENCE.

1) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car il est totalement discriminant de les exclure de la compétition sur le marché du travail.

2) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car pour réduire le chômage en France, il suffirait de recruter tous les incompétents.

3) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car ils ont plus de mérite que les compétents à travailler dans la mesure où cela leur occasionne des efforts supplémentaires.

4) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car leur seule présence dans l’entreprise valorise celles des autres, et notamment celle de leur chef.

5) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car il est plus facile de diriger des incompétents que des compétents, lesquels savent exactement quoi faire et comment le faire, et sont donc plus exigeants.

6) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car si tous les incompétents se retiraient des entreprises, il n'y resterait plus grand monde.

7) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car les plus lucides d’entre eux ne réclament pas de progression, et pour cause…

8) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car ils ne remettent pas en cause la hiérarchie et l’organisation de l’entreprise.

9) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car ils n’ont pas besoin de formation et font ainsi réaliser de substantielles économies à l'entreprise.

10) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car, placés tout de suite à leur niveau d’incompétence, ils montrent l’exemple.

11) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car ils créent du travail en offrant aux autres salariés la possibilité de refaire certaines tâches à leur place.

12) Les incompétents doivent bénéficier du droit au travail car, après tout, ils le méritent bien, tant est sévère dans leur monde la concurrence !

Commentaires

Bien observé et proche d'une certaine réalité... une remarque cependant, la (l'imp)pertinence au troisième degré peut être difficile d'accés lorsque la recherche d'un emploi est la quête de chaque jours... (où se trouve le droit au travail?)

Écrit par : Jean-Luc Gauthier | 12/04/2007

Oui, ça en est à pleurer tellement c'est vrai. A quand les quotas obligatoires pour les gens compétents et la charte des droits au travail bien fait...

Écrit par : La tortue | 13/04/2007

Les commentaires sont fermés.