Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/06/2008

Premier conte à méditer: s'installer dans un village

À l’entrée du village se trouvait un vieil homme. Il était assis sur un rocher qui lui servait de trône. Sur sa peau tannée se lisait le nombre de ses années. Son visage était éclairé d’un paisible sourire.

Après les salutations d’usage, ils discutèrent de tout et de rien. Le Petit Prince et son Maître burent et reprirent des forces et au moment de repartir un nouveau voyageur arriva.

S’adressant au vieil homme qu’il identifia immédiatement comme vivant au village, il lui dit :

« Bonjour. Pouvez-vous me rendre un immense service ? Pouvez-vous me dire comment sont les gens de votre village ? Car je viens d’un village où les habitants sont méchants, agressifs, haineux. Ils disent du mal de tout et de tous. Ils ne s’entraident pas et vivent de manière égoïste. C’est ce qui m’a poussé à partir. Je souhaite donc, maintenant, trouver un tout autre village où m’installer ».

Le vieil homme leva la tête, le regarda dans les yeux, et calmement lui dit :

« Ici les gens sont semblables à ceux que tu viens de quitter. Ils sont méchants, agressifs et haineux. Ils disent du mal de tout et de tous. Ils ne s’entraident pas et vivent de manière égoïste ».

« Tu ne me conseilles pas de m’installer ici » répliqua le voyageur.

« Les gens sont ainsi. C’est tout ce que je peux te dire » exprima de nouveau le vieil homme.

« Dans ces conditions, je passe mon chemin » marmonna le voyageur en repartant rageusement.

Le Petit Prince et son Maître avaient assisté à la scène sans mot dire quand arriva un autre voyageur qui posa au vieil homme une étrange question, à la fois identique et différente que le précédent.

« Bonjour. Pouvez-vous me rendre un immense service ? Pouvez-vous me dire comment sont les gens de votre village ? Car je viens d’un village où les habitants sont gentils, aimables, sympathiques. Ils disent du bien de tout et de tous. Ils s’entraident et vivent de manière altruiste. Des raisons personnelles m’ont poussé à partir. Je souhaite donc, maintenant, trouver un village similaire où m’installer ».

Le vieil homme leva la tête, le regarda dans les yeux, et calmement lui dit :

« Ici les gens sont semblables à ceux que tu viens de quitter. Ils sont gentils, aimables, sympathiques. Ils disent du bien de tout et de tous. Ils s’entraident et vivent de manière altruiste ».

« Tu me conseilles donc de m’installer ici » répliqua le voyageur.

« Les gens sont ainsi. C’est tout ce que je peux te dire » exprima de nouveau le vieil homme.

« Dans ces conditions, je m’installe ici » affirma le voyageur, le sourire aux lèvres.

Le Petit Prince ne put s’empêcher d’apostropher le vieil homme :

« Mais comment pouvez-vous dire des choses diamétralement opposées ? Vous avez forcément menti à l’un des deux voyageurs. Je ne comprends pas votre attitude et la désapprouve entièrement ».

Le vieil homme leva la tête, regarda le Petit Prince dans les yeux, et calmement lui dit :

« Les gens portent sur eux leurs sentiments. Où qu’ils aillent, ils retrouveront ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas. S’ils sont bien dans leur tête, ils seront bien partout. S’ils ne sont pas en paix avec eux-mêmes, où qu’ils aillent ils vivront les mêmes problèmes ».