Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/08/2008

Aphorisme 1

En Janvier 2008, j'ai publié un livre intitulé 100 aphorismes de Florian Mantione.
Régulièrement, je soumettrai ces aphorismes à votre réflexion et réaction.
Je les ai créés justement pour faire réagir ceux qui travaillent en entreprise...

Aphorisme 1

Bien s’entourer constitue la première des vertus d’un manager.

25/08/2008

Festival du livre Psy de Nîmes 27 et 28 septembre

Suite au commentaire de philippe Wüthrich l'organisateur du Festival du livre psy de Nîmes, j'en profite pour recomander un autre excellent ouvrage: il s’agit de celui de mon ami Dominique DRILLON qui s’appelle Le Bonheur d’être névrosé paru aux éditions L’archipel.
Il est également excellent, plus didactique et avec un angle d’attaque original : nous sommes tous névrosés et c’est par la connaissance des mécanismes de l’inconscient que nous pouvons mieux vivre notre névrose et devenir heureux.
Dominique DRILLON est Président national de l’IPM Institut Psychanalyse et Management, association que j’ai lancée en Languedoc Roussillon il y a quelques années et qui s’intéresse au poids de l’inconscient dans nos organisations.
Dominique est également Professeur à Sup de Co Montpellier après avoir été coach, consultant et psychanalyste.
En plus, Dominique est un excellent conférencier, un excellent vulgarisateur. Si on l'invite au Festival du livre Psy de Nîmes, il fera sûrement un tabac.
Son adresse Email : ddrillon@supco-montpellier.fr

22/08/2008

L'homme qui voulait devenir heureux

Je viens de lire un livre exceptionnel. Il s’agit de l’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle aux Editions Anne Carrière.
Je ne connais pas Laurent Gounelle et mon avis est vraiment objectif.
Il présente de manière simple et astucieuse les règles de base pour devenir heureux. Il nous sensibilise à l’importance de l’image de soi, il nous incite à devenir positif, il nous pousse à oser.
Sa référence à l’Evangile de Matthieu est fabuleuse :
« ...deux aveugles le suivirent, en criant : « Aie pitié de nous, fils de David ! »
Quand il fut dans la maison, les aveugles l'abordèrent, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? »
Ils répondirent : « Oui, Seigneur. »
Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se fasse pour vous selon votre foi ! »
L. Gounelle rajoute que Jésus ne dit pas : « Moi, Jésus tout puissant, j’ai le pouvoir de vous guérir. » Non, il leur demande s’ils croient qu’il a ce pouvoir, puis il leur dit qu’ils obtiendront ce en quoi ils croient. C’est très différent.
C’est écrit simplement. Il ne se pose pas en donneur de leçon. Au contraire, il se positionne comme « l’homme qui voulait devenir heureux ».

Le livre que j’aurais aimé écrire.