Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/09/2009

Le manager, la compétition et l’émulation


Notre système libéral est basé sur une idée forte : grâce à la concurrence, ne demeurent que les plus forts.
Et notre éducation, notre formation, nos projets s’appuient sur cette même idée forte : sois le premier mon fils, sois le meilleur, gagne. Gagne des bons points, une bonne note, une médaille en chocolat, une promotion, une augmentation, la légion d’honneur…
La notion de concours illustre bien notre système et tout le monde l’accepte comme une évidence. Y compris les éliminés, les laissés pour compte.

Et si l’on s’interrogeait sur les ravages que produit ce système ?
Et si l’on s’interrogeait sur le gâchis, sur la démotivation, sur l’abandon, sur les démissions.

Dans l’entreprise, notre système produit une société en miniature et les effets sont augmentés.
Le stress lié à la peur de mal faire, à la peur d’être éliminé, peut paralyser certains salariés…
Les blessures narcissiques, apparaissant en comparant les résultats avec les objectifs, peuvent devenir des plaies béantes…

Le rôle du manager est de bien expliquer la différence entre la compétition et l’émulation.

Dans une compétition il n’y a qu’un vainqueur. Et il est hors de question d’introduire une quelconque compétition entre différents salariés, qu’ils soient commerciaux, productifs ou chauffeurs-livreurs.
La compétition existe entre entreprises et il faut que notre entreprise soit meilleure que les autres, ou tout au moins, fasse partie des meilleurs.

En revanche, au sein de l’entreprise, doit exister un sentiment d’émulation, ce sentiment qui pousse à faire aussi bien ou mieux que les autres.
Et c’est au manager à entretenir cette notion de surpassement, car en interne, il vaut mieux se surpasser que dépasser les autres.

Ainsi, grâce à l’émulation, 1+1 fera 3 et, ensemble, l’entreprise pourra gagner…

13:40 Publié dans Management | Lien permanent | Commentaires (4)

22/04/2009

Aphorisme sur la vente

Pour réussir dans la vente, il ne suffit pas d'aimer la vente.
Il faut aimer les clients.

16:41 Publié dans Management | Lien permanent | Commentaires (1)

16/07/2008

Les 10 valeurs du FLORIAN MANTIONE INSTITUT

1 La satisfaction de nos clients : dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit.

2 L’excellence : bien réaliser, voire mieux réaliser notre mission

3 Le respect : traiter nos candidats avec humanisme et professionnalisme

4 L’humilité : être conscient que notre position d’un certain côté du bureau exige de nous plus de contraintes que d’avantages

5La diversité : bannir la discrimination, apprécier le métissage et les différences

6 L’intégrité : travailler en respectant scrupuleusement un code d’éthique, en étant honnête et transparent et en évitant tout compromis ou compromission

7 L’innovation : améliorer sans cesse nos procédures, nos techniques, nos outils

8 La citoyenneté : intervenir bénévolement dans différentes structures pour écouter, aider, conseiller, orienter les plus défavorisés

9 La performance : bien gérer notre Cabinet pour bien s’y sentir et bénéficier des moyens optimum

10 La congruence : Mettre en harmonie nos actes avec nos pensées, mettre en application pour notre Cabinet, les conseils que nous prodiguons.

14:09 Publié dans Management | Lien permanent | Commentaires (0)